Son miel délicieux s'échappait d'un rayon de miel, et les mouches venaient le dévorer avec impatience.

Et c'était si doux qu'ils ne pouvaient pas le lâcher.

Mais leurs jambes s'accrochaient au miel et ils ne pouvaient plus reprendre leur envol.

Déjà sur le point de se noyer dans leur trésor, ils s'exclamèrent : « Nous mourrons, malheureuses, de vouloir tout prendre dans un instant de plaisir !

Prenez toujours les plus belles choses de votre vie avec sérénité, petit à petit, afin que vous puissiez en profiter pleinement.

Ne vous noyez pas à l'intérieur.

La fable d'Esope

Voir la vidéo ici :

Qui n'est guidé que par ses goûts, pourrait se déchaîner dans une vie de hauts et de bas et de fluctuations d'humeur.

Au contraire, nous devons, tout comme nous nous préparons à entrer dans une nouvelle année, méditer et essayer de diriger nos vies pour s'aligner de plus en plus sur les plans de Dieu.

Ainsi, même si nous faisons face à des épreuves et quelques revers, nous saurons que nous allons dans la bonne direction… sur le chemin de la bénédiction (à la fois personnelle et partagée avec les autres).

Allez, allez, ne soyons pas comme des mouches... apprenons de la fable d'aujourd'hui.

Allez-y et que le Seigneur vous bénisse.

Raul Irigoyen

'Et j'ai dit: je vous ferai sortir de l'affliction de l'Egypte au pays des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébuséens, dans un pays où coulent le lait et le miel.' » Exode 3:17.

Le miel coule des lèvres de la femme adultère, sa langue est plus douce que l'huile. Proverbes 5 : 3.