David apportait de la nourriture à ses frères sur le front lorsqu'il vit Goliath. Il ne pensait pas devenir un héros, il a juste saisi l'opportunité dont les autres soldats ne faisaient que rêver.

Les opportunités nous prendront par surprise, et si nous ne sommes pas vigilants et préparés, nous les manquerons. Ce que les autres ont découvert en David ce jour-là était là depuis toujours!

Si nous sommes des leaders, nous avons déjà le talent nécessaire pour diriger. Mais le courage est ce qui nous établira en tant que leaders devant les autres. Les personnes que nous vénérons le plus font preuve de courage: en première ligne, au conseil d'administration, pour défendre les sans défense, ou simplement pour essayer ce que personne d'autre ne pensait possible.

On pourrait dire: «Mais je n'ai pas l'argent! Ne nous inquiétons pas: le capital suit la valeur. Le «quoi» précède toujours le «comment». Ne soyons pas intimidés par les chiffres. Dieu n'est pas conduit par les feuilles de calcul et les conditions du marché… Il est conduit par la foi.

Ne laissons pas le «comment» nous intimider. C'est parce que le «comment» est si difficile qu'il nous offre une grande opportunité. Si la route du succès était bien éclairée, elle serait déjà bondée. Si le «comment» n'était pas un problème, quelqu'un d'autre l'aurait déjà résolu.

Tout progrès commence par une question: "Que faut-il faire?" Et quelqu'un a besoin de poser cette question… pourquoi pas nous?

L'avenir appartient à ceux qui ont le courage de poser cette question et la foi de persévérer jusqu'à ce qu'ils découvrent la réponse. Quand les obstacles semblent trop grands et l'opposition trop forte, tenons fermement à cette Écriture: "Ne craignons ni ne faiblissons pas ... car il y a en nous une puissance plus grande qu'en lui."

Auteur inconnu; soumis par Moses Thavheni
Source: http://www.motivateus.com/

La pensée d'aujourd'hui nous remplit d'enthousiasme et d'attente sainte pour ce que Dieu veut et peut faire à travers chacun de nous si nous nous mettons entre ses mains.
J'aime quand son auteur déclare que Dieu n'est pas impressionné par les nombres ou les circonstances qui peuvent nous entourer à un moment donné, mais agit sur la base de notre foi.
Armons-nous de courage et de foi, croyons au Seigneur qui non seulement nous a créés, mais qui nous a aussi sauvés avec un but et osons être tout ce qu'il nous a conçus.
Allez-y et que Dieu vous bénisse.

Raul Irigoyen
La pensée de l'aumônier